Actualités


© dessin Jean Toche

Octobre 2021

  • Passeports de l'intérieur durant la révolution (1799) et la restauration (1818)

    La Révolution, au nom de la liberté de circulation, supprime dès 1790 les passeports. Mais les troubles, la guerre, entraînent d'abord leur rétablissement pour les étrangers, potentiels « ennemis de la Nation », puis dès 1792, l'instauration de « passeports pour l'intérieur » pour tout citoyen circulant en France. Selon le décret du 10 vendémiaire an IV (2 octobre 1795), « nul individu ne pourra quitter le territoire de son canton, ni voyager, sans être muni et porteur d'un passeport signé par les officiers municipaux de la commune ou administration municipale du canton. ». En réalité, ils sont seulement exigés pour sortir du département. « Tout passeport contiendra le signalement de l'individu, sa signature ou sa déclaration qu'il ne sait signer, référera le numéro de son inscription au tableau la commune, et sera renouvelé au moins une fois par an (art 3)». Il indique aussi la profession et parfois le motif du voyage. Les femmes voyageant seules ont un passeport, les autres figurent sur celui de l'homme qui les accompagne, tout comme les enfants.

    1. Passe-port pour l'intérieur accordé le 2 février 1799 au citoyen Baréty Jean-Baptiste, cultivateur à Guillaumes.

      LIRE ici

    2. Passeport accordé le 18 février 1818 à Martin Boyer natif de Sauze (commune de Guillaumes) , chapelier de son état pour le laisser librement circuler entre Istres (Bouches du Rhône) et Sausse (Basses-Alpes).

      LIRE ici

  • Élections cantonales du 17 avril 1955 à Guillaumes : les professions de foi des cinq candidats.

    Maurice Durandy (Lire ici), Charles Masséna (Lire ici), Raoul Marchetti (Lire ici), Jules Magalon (Lire ici), André Clémenti (Lire ici)

  • Une brochure fort instructive éditée par le ministère de l'agriculture: "Concours de la prime d'Honneur des prix culturaux et de spécialités dans le département des Alpes-maritimes en 1939. (Lire ici).

    On y lira notamment un hommage à Clément Lions d'Entraunes qui reçoit un prix de spécialités pour sa production animale et une médaille d'argent pour récompenser son attachement à la terre, l'intelligence et l'activité de l'exploitant. (pp.38-40)

juillet 2021

  • Correspondance entre Ambroise Cèze du hameau de Chasse (04) et Joseph Martin (négociant en bois à Orange) en 1926

    Ambroise, père de Germaine Cèze épouse de Prosper Ollivier (fils d'Aimé Ollivier), est employé pour débarder et trainer le bois que Mr Martin à acheter à Mme Giraud du hameau de Chasse. Il s'ensuit toute une correspondance intéressante sur les conditions de travail, le coût des journaliers, les "normes" d'abattage et de découpage et les problèmes humains... Voir de 06125-AN-01179 à 01185 par ordre chronologique

    LIRE ici 06125-AN-01179 (1) LIRE ici 06125-AN-01185 (2) LIRE ici 06125-AN-01180 (3) LIRE ici 06125-AN-01181 (4) LIRE ici 06125-AN-01182 (5) LIRE ici 06125-AN-01183 (6) LIRE ici 06125-AN-01184 (7)

  • Nouveau fonds "Le Prieuré de Saint-Martin-d'Entraunes"

    La famille Ollivier du hameau des Clots (sur la rive droite du Var) ayant vendu les parcelles du quartier du Prieuré (sur la rive gauche du Var) , de grand travaux de restauration des bâtiments ont été entrepris dès 1984 par la commune  de Saint-Martin-d'Entraunes afin de réaliser le camping et une base de plein air et de loisirs.

    06125-IM-0117506125-IM-01176
    06125-IM-01177

    juin 2021

  • Un bâtiment de 4 000 m2 de surface développée et de 800 m2 de surface au sol à Estenc (1800 m.) Le projet immobilier du service social du ministère de l’intérieur en 1977

    On l'a échappé belle à Estenc!!

    En 1977, devant la baisse de fréquentation du C.L.E.N. (1) et la sous-exploitation du bâtiment la ville de Nice , propriétaire des lieux, va se laisser séduire un temps par un projet immobilier initié par le service social du ministère de l'intérieur. Ce projet quelque peu démesuré prévoyait de construire sur le plateau d'Estenc , au quartier des Aillaud à 1800 m d'altitude , un bâtiment de 4 000 m2 de surface développée et de 800 m2 de surface au sol.Les problématiques environnementales n'étaient pas encore tout à fait à l'ordre du jour à cette époque là. Le 18 août 1979, sera enfin publié le décret portant création du Parc national du Mercantour (2)

    (1) Centre de Loisirs Educatifs de la Ville de Nice géré par le diocèse niçois
    (2) Décret n° 79-696 du 18 août 1979
    LIRE ici

  • Les tirants et clefs en bois d'une ferme à Sauze

    croix%20de%20cha%C3%AEnage_4

1732 Académie du Val d'Entraunes s'efforce de répertorier dans le haut-pays le petit patrimoine rural non protégé et de mettre en évidence les caractéristiques techniques remarquables ... ici les clefs de bois et clefs de chaînages en façade avec casquette de protection en mélèze sur une ferme de la commune de Sauze.

LIRE ici

mai 2021

  • Les séjours de la communauté des Petites sœurs de Jésus au presbytère d'Estenc (1961-1968).

    Esteng_10%20copie LIRE ici

    mars 2021

  • L'hôtel La Vallière de Saint-Martin d'Entraunes en 1949

    [VOIR ici] [[VOIR ici] VOIR ici]

  • Liste des édiles et des maires d'Entraunes depuis 1636

    LIRE ici]

    février 2021

  • Extraits de l'ouvrage de M.de Montanel TOPOGRAPHIE MILITAIRE DE LA FRONTIÈRE DES ALPES paru en 1875

    [Extraits qui portent notamment sur la haute partie du Var.]

    Cet ouvrage est la publication d'une partie d'un manuscrit de la Bibliothèque de Grenoble de 1777, remis par l'auteur au marquis de Pina Saint-Dider à sa mort.

    Voir notice complète dans la Bibliothèque Dauphinoise
    Ce mémoire de 1777 donne une description précise et fidèle de la frontière des Alpes de Nice à Genève. . Au delà des informations propres à la statégie militaire de l'époque ce texte présente un intérêt certain d'un point de vue topographique sur notre région . Grâce à son travail de terrain, M. de Montanel nous donne beaucoup d'informations sur l'état des communications (les routes et les chemins) , sur les distances , l'évaluation des temps (à pied ou à cheval) entre les villages et sur la toponymie même s'il a pleinement conscience des approximations orthographiques dues au passage du français à l'italien voire au gavot quand ce n'est pas la reproduction d'erreurs par les officiers et " ingénieurs - géographes".
    [LIRE ici]

  • Exposition "Les reboisements du Val d'Entraunes entre 1882 et 1860"

    VOIR ici

    janvier 2001

    La croix de la Passion d'Entraunes

    [LIRE ici]

    La notion de disparition et ses conséquences juridiques à travers le droit sarde et le droit français illustrée par les documents de l'affaire Pons Pierre et Jean-Honoré vs Magalon Antoine du hameau de la Ribière (Guillaumes) (1736-1770)

    Antoine Magalon avait formulé devant le juge de Guillaumes une requête à l'encontre de Pierre Pons concernant la jouissance de la succession de son fils Honoré Magalon disparu en Piémont . La Cour du Parlement d'Aix-en-Provence estime que cette requête est infondée et qu'Antoine Magalon n'a rien à prétendre car l'on défère la succession aux plus proches parents qu'il avait aux temps de son absence ou à ceux qui existaient après les dix ans de cette absence. [LIRE ici]

    Publication de la thèse de médecine du Docteur Gratien Félix Gaymard de Châteauneuf d'Entraunes


    Après avoir fait ses études en tant qu'externe des hôpitaux de Paris , Gratien Félix Gaymard de Châteauneuf d'Entraunes est appelé sous les drapeaux lors de la guerre de Crimée mais passe avant d'embarquer ses examens de chirurgie. Il sera reçu chirurgien de marine 3ème classe à Lorient le 25 mars 1854.
    De retour de la guerre en 1857, il reprend ses études à Montpellier et soutient publiquement sa thèse à la faculté de médecine le 2 avril 1859. Dans son avant propos, il rend hommage à toute sa famille notamment à son oncle et parrain le docteur Félix Ginésy avec lequel il a exercé la médecine à Châteauneuf d'Entraunes à la fin de sa 3ème année de médecine et à son oncle G. Gaymard, prêtre.
    LIRE ici

    Décembre 2020

    Trois nouveaux contes du Val d'Entraunes:

    n°12 La pierre du loup / La peira dou loup et n°13 D'étranges visiteurs / D'estrange Visitatour * d'Edmond Rossi.

    [LIRE ici]

    n°14 Le berger devenu roi d'Edouard Chanal

    [LIRE ici]

    Le livre de comptes d'Honoré Fabre, Bourgeois d'Entrevaux - De l'an 1753 à l'an 1764.

    Voici enfin numérisé ce livre de comptes de 176 pages où sont consignées les copies de reconnaissances de dettes faites devant notaire pendant une longue période allant en fait de 1748 à 1793 !! Au delà de l'intérêt patrimonial , ce document apporte un certain nombre d'informations sur le périmètre de l'économie locale, la circulation de l'argent, les patronymes et leur sobriquets, les professions...

    volume (1) [LIRE ICI], volume(2)LIRE ICI]

    La passerelle sur le Var. 1893


    Voici un très beau document photographique de la commission du reboisement des Alpes-Maritimes pris par le personnel des Eaux-Forêts le 1 er juillet 1893. On y voit la passerelle en bois établie sur le Var pour le transport des pierres de taille du couronnement du barrage en maçonnerie mixte construit en 1893 dans le torrent de Testa Juan. (AD 06, Archives privées)

    Trace de l'occupation française de 1693 à Guillaumes

    Document très intéressant du Fonds Belleudy André sur les quantités de rations de pain de munition (près de 30 000) destinées aux troupes en garnison à Guillaumes pendant la campagne de 1693. [LIRE ICI]

    Livre de compte de Joseph Pons de la Ribière


    Ce document a peut-être appartenu à plusieurs propriétaires.
    Des pages ont été arrachées. Les notes couvrent une période allant de 1784 à 1848. Certaines en italien.
    A la 13 ème page apparaît une page titre au nom de Pons Joseph de la Ribière.
    Son activité n'est pas précisée (Propriétaire cultivateur?) Elle couvre tout le haut-Var (Villeneuve d'Entraunes, St Martin d'Entraunes, Chateauneuf d'Entraunes, Les Tourres et la commune de Guillaumes (St Brès, Villetale haute, Villetale Basse, Sauze, Bouchanières, Villeplane.
    LIRE ICI]

Novembre 2020

Cadastre de Châteauneuf-d'Entraunes - 1672

Issu du fonds d'Anne-Marie Belleudy, le document rédigé par Gaspard Ginésÿ, notaire ducal, comporte 326 pages manuscrites et se présente en deux parties: un index alphabétique par prénom (!) et le cadastre proprement dit.


Pour faciliter la recherche nous avons joint au document deux tableaux:

  • l'un retranscrivant les noms par ordre d'apparition dans le document original (LIRE ICI
  • l'autre retranscrivant les noms par ordre alphabétique (LIRE ICI
    Vu le poids de l'ensemble, nous avons dû le présenter en 6 parties:

    1. pp. 1-100 LIRE ICI
    2. pp. 101-140 LIRE ICI
    3. pp. 141-180 LIRE ICI
    4. pp. 181-230 LIRE ICI
    5. pp. 231-280 LIRE ICI
    6. pp. 281-326 LIRE ICI)

    RAPPEL: Matrice de rôle de Châteauneuf-d'Entraunes - 1796

    Vous pouvez aussi consulter la Matrice de rôle des contributions foncières de la commune de Châteauneuf-d'Entraunes et aussi de Villeneuve-d'Entraunes de 1797.


    Registre original où sont consignés les chiffres des rôles d’impositions directes. Les agents de la commune de Châteauneuf ont arrêté le total des évaluations de revenus à la somme de 3034 livres et dix deniers en l'an V dix fructidor, c'est à dire 27 août 1797.

    LIRE ICI]

    Saint-Martin-d'Entraunes et le hameau des Clots vus du ciel.

    Photographies de Paul Coste

    VOIR photo 1]
    VOIR Photo 2]
    VOIR Photo 3]

    Le nouvel article de Denis Andreis: Une manufacture dans le haut-pays niçois au XIXe siècle - La fabrique de draps Ollivier aux Clots à Saint-Martin-d'Entraunes.

    LIRE ICI ou [LIRE LÀ]

    Grâce à Alain Villy-Saurin qui a su préserver les archives de la famille Ollivier, nous avons pu créer un fonds d'archives complètes sur l'histoire de la fabrique de Draps de Saint-Martin-d'Entraunes. S'appuyant sur ces manuscrits inédits, Denis Andreis retrace l'aventure industrielle méconnue de la Fabrique Ollivier à Saint-Martin-d'Entraunes depuis sa création par François-Hyacinthe Ollivier en 1820 . Il décrit les grands étapes de la saga familiale des Ollivier, de la prospérité assurée par François Hyacinthe sous la restauration sarde aux belle années du Second Empire avec Césaire jusqu'à l'achat de la "maudite " fabrique de Puget-Théniers qui scellera l'amorce du déclin d'une industrie textile montagnarde maintenant fortement concurrencée par les produits d'outre-Manche de meilleure qualité. La faillite de la fabrique de Puget-Théniers oblige en 1886 François et Adrien Ollivier à un exil contraint en Argentine qui s'apparente bien plus à une fuite, laissant leur frère Aimé, gardien de la maison paternelle et liquidateur des affaires laissées en suspens, accompagner seul le lent déclin de la fabrique des Clots jusqu'à sa fermeture en 1906.

Septembre 2020

  • La réception des travaux de la fontaine publique d'Entraunes en 1893 (fontaine mais aussi lavoir et abreuvoir). LIRE ici
  • Beaucoup de nouveaux documents généalogiques sont à retrouver sur la page Généalogie de 1732 Académie du val d'Entraunes: notamment
  • la famille Liautaud de St Martin d'Entraunes et de Chastelonnette et de la famille Raynaud
  • la famille Clary de Péone
    LIRE ICI

7,8,9 Août 2020

6 ème édition de Entraunes fait son cirque

Le Festival Entraunes Fait Son Cirque a bien eu lieu cette année le 7, 8 et 9 Août. dans le joli petit village d'Entraunes aux portes du Parc National du Mercantour

Organisé par l'Association 1732 Arts et Musiques des Sommets (VOIR ici) et le Collectif Chapacans (VOIR ici)

pour plus de détails sur les associations organisatrices:

(VOIR ici)
(VOIR ici)

Merci à tous les participants Rendez-vous l'année prochaine ...

juin-juillet 2020

Photographies à partir de numérisations de plaques de verre sur le refuge de Gialorgues dans les années trente appartenant au Fonds Berard , fonds extrait de la photothèque du Palais Lascaris à Nice

VOIR ici
VOIR ici
VOIR ici
VOIR ici

Pour les gourmets...

un hymne aux rayoles

[LIRE ici]

L'écho paroissial d'Entraunes - Revue catholique mensuelle - 1922, 1924

[LIRE ici] [LIRE ici]

Le vieil ami - Revue catholique mensuelle. 1933, 1934, 1939 .

Nous avons finalement retrouvé 4 numéros du bulletin paroissial du canton de Guillaumes le Vieil ami. Beaucoup d' informations locales sur la vie du canton, de petites chroniques (d'Entraunes, St Martin d'Entraunes et environs , puis de Villeneuve, Châteauneuf et leurs dépendances, de Péone, de Daluis, de Beuil et enfin de Guillaumes, Sauze et les binages environnants) et le mouvement paroissial (baptêmes, décès, mariage, communion, sépultures...)
[LIRE ici] [LIRE ici] [LIRE ici] [[LIRE ici]

Rapport final officiel sur la catastrophe aérienne qui a eu lieu à Estenc le 5 novembre 1966.

Un bimoteur Ilyiouchine 14 de la Compagnie Air Mali , parti de Minsk en URSS avec 7 personnes, s’écrase sur la Tête de l’Avalanche. Dans ce rapport sont détaillés plusieurs points: des renseignements sur les occupants, sur le matériel, les circonstances de l'accident, les témoignages, l'examen de l'épave, les hypothèses et discussions, les causes de l'accident. Sont à noter les témoignages visuels et auditifs d'Hector Antoniazzi, Jean-Claude Manzani, d'Yves Mirerey et de Clément Gilloux. En annexes différents témoignages d'équipages d'avions en vol et divers documents notamment les transcriptions des communications sol-air-sol échangées, les études météorologiques , les études du matériel radio.
[LIRE ici]

l'article de Nice-Matin sur la relation de l'accident du 7/11/1966

[LIRE ici]

Le menu offert par la Mairie de Nice et le Département des Alpes-Maritimes au Président de la République Albert Lebrun

lors de sa visite à Nice pour l'inauguration entre autres du Centre Universitaire Méditérranéen, menu illustré par les eaux-fortes d'Edouard Fer . [LIRE ici]

avril-mai 2020

  • Article thématique V comme Voyage.

    Le Voyage de Clemente Rovere et son passage dans le val d'Entraunes - 1838

    [LIRE ici]

  • Article thématique J comme Journal.

    Le journal de Césaire Fabre -1874

    [LIRE ici]

  • un article de Paul Canestrier:

    Les Festins dans l'ancien Comté de Nice

    publié dans l'Entrelus ( Revue d'Etudes Régionales) n°7 1977 - pp. 27-42
    LIRE ici

  • Article thématique: T comme Tarasque

    À propos du tableau de J.Viany en l'église St Pierre de Villeneuve d'Entraunes:

    Notre-Dame des Grâces entre Ste Marthe et Ste Marguerite

    LIRE ici

  • Article thématique: F comme Foulaison

    LIRE ici

  • la chapelle Notre-Dame des Grâces au hameau des Tourres

    LIRE ici

  • la chapelle Saint-Antoine au hameau des Tourres

    LIRE ici

  • La pierre gravée du Vignal à Villeneuve d'Entraunes

    LIRE ici

  • Bibliographie sur la toponymie dans le haut-Pays

    [LIRE ici]

  • Le projet de la gare d'autocars d'Entrevaux dans les années trente

    LIRE ici

    mars 2020

    les restes du patrimoine militaire dans le val d'Entraunes

  • Article sur les bâtiments, stèles et gravures notamment au col de Pal , au col des trente souches , au col des champs et au col de Gialorgues

  • Article sur les traces du passé militaire à Saint Martin d'Entraunes (peintures et graffitis)

    [LIRE ici]

  • La construction du réseau d'adduction d'eau potable de la ville de Guillaumes en 1932 à travers une vingtaine de photos réalisées sur le terrain. Toutes les photos ont été traitées individuellement, intégrées et indexées sous les cotes: 06071-IM-01031 et 06071-IM-01059 à 01077. Vous les retouverez soit sur la notice de synthèse soit en tapant dans la barre de recherche: "adduction d'eau".

    (LIRE ici)

  • La construction du pont du Villetale entre 1933 et 1934 sur la commune de Guillaumes à travers vingt-cinq de photos réalisées sur le terrain. Toutes les photos ont été traitées individuellement, intégrées et indexées sous les cotes: 06071-IM-01079 à 06071-IM-01104. Vous les retouverez soit sur la notice de synthèse soit en tapant dans la barre de recherche:" construction du pont du Villetale"

    (LIRE ici)

  • les extraits des Archives diocésaines de Nice concernant les visites pastorales d'Entraunes, de St Martin d'Entraunes et de Châteauneuf d'Entraunes et sa succursale des Tourrès.

    LIRE ici

  • L'Etat des paroisses de la partie du diocèse de Glandèves réunie au diocèse de Nice lors du Concordat en 1802.

    LIRE ici

  • un article sur la Chapelle Saint-Géniès de Bante

  • un article sur l'Oraison à St Roch découverte dans le Fonds Giniey-David

  • intégration du fonds René Graille

  • intégration du Fonds Giniey-David en cours

  • 1672. Libro di cadastro del logo di Castelnove. Très gros document rédigé en italien sur les propriétaires de Châteauneuf d'Entraunes.

    LIRE ici